lundi 7 juillet 2014

#Actesinsolites A Rigny-la-Salle, on y passe et on y trépasse...

Ce week-end, j'ai le plaisir de revenir dans le "dur" de la généalogie, à savoir la lecture des registres paroissiaux. 
Je ne sais pourquoi, mais je me suis repenché sur mes ancêtres de Rigny-la-Salle, commune meusienne, dont il me reste encore beaucoup à découvrir.
J'y découvre mes ancêtres mais aussi quelques actes un peu plus originaux, en dehors des sentiers.

Au gré de mes recherches, j'ai accumulé dans mon baluchon de généablogueur, les curiosités suivantes:
- un maudit retombé dans le droit chemin, 
- un enfant illégitime,
- et un "estranger" succombant à Rigny.

Qui dira qu'il ne se passait rien autour des chaumières de nos ancêtres!

1) Dans la famille des "réchappés", j'ai Samuel:



 "Le 17 may 1685 par moy prettre curé soussigné a été inhumé
dans le cimetiere de ceans samuel reine homme aagé de soixante
quinze ans environ mort par la grace de Dieu dans la foy catho
lique apostolique et romaine quoy qu'autrefois Dans l'heresie
du maudit Luthere ayant fait abjuration de l'heresie à Paris
par devant Mons. le curé de St Paul
Deruin"

Samuel a beau eu se convertir à la religion catholique, son passé religieux n'a pas disparu et a laissé des traces dans les mémoires de la paroisse. Un baptême n'aura a priori pas suffit pour laver tous ses anciens pêchés!


2) Dans la famille des enfants illégitimes, j'ai Anne
Archives départementales de la Meuse

" Le 4ème janvier 1688 par moy Religieux penitent du couvent
de vaucouleur par permission de monsieur le curé, a été baptizée
une fille née du premier dudit mois par les voyes illegitimes et
par le péché de fornication provenant des oeuvres de françois Doüay
natif à deux Lieux de Paris, marechal ferant dans la compagnie
au regiment d'...., et de Nicolle fery fille de coucey proche
de neufchatteau, qui reside icy depuis trois moy pour y faire ses couches
L'Enfant à été nommée Anne par Claude Madot et Claude Limonte
parrain et marraine qui ont declarer ne sçavoir signer le pere sus
nommé dudit enfant à été declaré par laditte nicolle fery à la
sage femme dans ses couche, comme elle l'avait fait auparavant
Maurice d'Ancerville"

Un religieux qui aime les détails et sait rappeler les pêchés de ses ouailles.
Un temps pas si lointain...

3) Dans la famille des immigrés, j'ai Mister Calahan:


"Le même jour quatorzieme avril de l'année mil sept cents
sept par moy pretre curé soubsigné à été inhumé dans le
cimetier de ceans Denis Calahan Irlandais de nation âagé de
cinquante ans environ domestique de monsieur Calahan, capitaine
dans le regiment de monsieur dorinthon, mort par la grace de
Dieu dans la communion de l'eglise cath. Apostoliq et Romaine
et muny de tous les sacrements. M. N Jeannin qui à assisté
au convoy et qui était son hoste à signé avec moy"

En passant par la Lorraine, on dirait que même les irlandais y ont laissé leurs sabots...dondaine!

Vous aussi, parlez des actes insolites cachés au sein de nos nombreux registres paroissiaux!



2 commentaires:

  1. J'adore ces actes insolites... qui à travers la plume d'un curé disert en disent long sur la vie de nos ancêtres.

    Merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
  2. Si chaque curé s'était montré aussi prolixe sur chacun de nos ancêtres, nous en connaîtrions bien davantage sur eux que leurs seules dates de naissance, de mariage et de décès comme c'est si (trop) souvent le cas. Donc, vive les actes insolites !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire est bon à lire :-)
Merci de m'indiquer vos noms ainsi que vos comptes twitter, facebook et blogs associés afin de vous faire connaître.