samedi 28 juin 2014

X comme Xermaménil (54) et mon aïeul transalpin #challengeAZ

Durant ce challenge 2014 dont le thème est "Partis loin de chez eux...", je vais vous proposer de continuer à me suivre ou plutôt de suivre les pérégrinations de mes ancêtres.
Ces ancêtres qui sont partis un peu peu plus loin, voire très loin de chez eux.
Pourquoi? pour le travail? pour des "épousailles"?
Je n'aurai pas forcément la réponse mais je compte sur votre assiduité et vos remarques, suggestions pour m'apporter des pistes nouvelles et faire disparaître certaines épines généalogiques.

Aujourd'hui, je vais vous parler de mon ancêtre Anthoine Monet.
D'après  +Geneanet , le patronyme Monet (ou Monnet) est un diminutif formé par aphérèse sur un nom terminé par -mon(d), le plus souvent Simon. C'est dans le Nord et la Haute-Savoie que le nom Monet est le plus fréquent, mais on le trouve dans plusieurs autres régions, tout comme les Monnet, très nombreux dans l'Ain et les Deux-Sèvres. 

Anthoine s'est marié en Lorraine, plus exactement à Xermaménil (54) le 29 mai 1710 avec Catherine Husson. Que nous dit son acte de mariage?

Archives départementales de Meurthe et Moselle, vue 75 -
B. (1651-1692, 1694-1732), M., S. (1690-1692, 1694-1732) - 1651-1732 - 5 Mi 594/R 1

"Anne Marie fille Illégitime d’Anthoine monet estranger
et de Catherine husson fille aussi estranger a esté baptisée
ce 29 may 1710 et a eu pour parein Jean fery Jeune
fils et pour mareine Anne Bergé aussi Jeune fille
tous deux de cette paroisse qui ont signé et marquez
avec …Curé         Laditte Catherinne husson
a déclaré par serment en presence du maire et deux
autres tesmoins de la paroisse que la baptisée sa fille
estait dudit anthoine husson estranger
Defrance
J ferry
La marque de la mareine
"

Anthoine Monet est signalé comme estranger et Catherine Husson également!
La question à se poser: ils sont étrangers de? la Lorraine? de Xermaménil?

Une partie de la réponse, pour Anthoine, est donnée dans son acte de fiançailles, le 20 septembre 1711, toujours à Xermaménil.


Archives départementales de Meurthe et Moselle, vue 76 -
B. (1651-1692, 1694-1732), M., S. (1690-1692, 1694-1732) - 1651-1732 - 5 Mi 594/R 1

"Le vingtieme septembre 1711 Les fiancailles D’Anthoine
monet Italien de nation et Catherine husson fille de Jober
husson et de marie Gocher ses pere et mere, ont esté faites
selon Les cérémonies ordinaires de la Ste Eglise, et en
presence des Tesmoins soussignes et marques
La marque du fiancé
celle de la fiancée
la marque d’anne vautrin
Raimbault"
Le mystère est dévoilé: Anthoine serait d'origine italienne. Mais aucune ville d'origine n'est malheureusement mentionnée.
Leur acte de mariage, deux jours plus tard, n'apporte rien de plus à ses indications.

Archives départementales de Meurthe et Moselle, vue 76 -
B. (1651-1692, 1694-1732), M., S. (1690-1692, 1694-1732) - 1651-1732 - 5 Mi 594/R 1
"Le mariage des desnommez cy dessus a esté solennisé selon
les ceremonies ordinaires et accoustumeez, et en presence des
tesmoins soussignez, ce vint deuxieme septembre apres la
publication dun ban pour avoir eü dispense des deux autres
La marque du marié
celle de la mariée
Raimbault
La marque d’Estienne vaultrin
Defrance
"
Quel était le territoire de l'Italie en 1710?
Les prénoms et noms d'Anthoine semblent bien français.
Etait-il de Savoie, territoire italien?

J'en saurais peut-être plus lors de ma prochaine visite aux archives départementales de Nancy.
Les archives de la Cour Souveraine de Nancy datant d'avant 1765 contiennent des lettres de naturalité, lettres attribuant la nationalité lorraine ou française à un étranger. J'ai espoir d'y retrouver Anthoine et ses origines.




4 commentaires:

  1. La Savoie n'a jamais été italienne, mais le Piémont appartenait aux ducs de Savoie, qui deviennent rois de Sardaigne en 1720. L'italien était la langue officielle de la Savoie depuis 1561.

    RépondreSupprimer
  2. Très intéressant ! Quelle frustration lorsque les origines sont si imprécises... J'espère que ta visite à Nancy te permettra d'en savoir plus sur les origines de ton ancêtre :-)
    Elise
    PS : il y a une petite erreur pour le premier acte, ce n'est pas un acte de mariage, mais un baptême ;-)

    RépondreSupprimer
  3. En 1711, la Savoie était en.... Savoie ! La Savoie était un état souverain et n'a jamais été italienne. C'est même plutôt l'Italie qui est devenue "savoyarde" en 1860, puisque c'est la famille de Savoie qui a été installée sur le tout jeune royaume d'Italie. La famille de Savoie régnait auparavant sur la Savoie, le Piémont, le comté de Nice, voire une partie de la Suisse à certaines époques. Elle a hérité la Sicile en 1712, échangée plus tard contre la Sardaigne, ce qui a permis au duc de Savoie d'acquérir le titre de Roi de Piémont-Sardaigne.

    Ce terme "italien de nation" utilisé sur l'acte de fiançailles datant de 1711 est donc étonnant, puisqu'à cette date la nation italienne n'existait pas encore. Le rédacteur de l'acte a peut-être fait un amalgame entre la Savoie et l'Italie, puisque les ducs de Savoie régnaient alors sur un territoire qui se situait de part et d'autre des Alpes.

    RépondreSupprimer
  4. C'est sympa d'avoir des ancêtres ayant vécu dans un lieu commençant par un X !
    Belle enquête à réaliser, bon courage

    RépondreSupprimer

Tout commentaire est bon à lire :-)
Merci de m'indiquer vos noms ainsi que vos comptes twitter, facebook et blogs associés afin de vous faire connaître.