dimanche 9 mars 2014

Les photos de famille : Tri et inventaire (étape 2/4)

Étape préliminaire : premier tri!

Pour assurer une certaine cohérence dans l'inventaire qui va suivre, il est nécessaire de faire un tri, au choix:
- par branche de famille : arrière grand-père, famille de la grand mère,
- par rapport à un lieu,
- ou par thème: guerre 14-18, métier...
Ce tri dépend du nombre de photos en notre possession...mais aussi de l'animal ou plutôt de la "bête" présente dans votre foyer (cf. photo ci-dessous: un intrus s'est glissé parmi les photos...).
Collection Benoît PETIT "Faites comme si je n'étais pas là"


Collection Benoît PETIT - "Est venu le temps des croquettes..."


Étape principale: Inventaire des photos

Après ce premier tri, vient l'enregistrement de l'intégralité des photos.
À quoi sert un inventaire? Il va permettre de faire un état des lieux de l'ensemble des photos en notre possession.
Il sera intégré dans un tableau Excel avec plusieurs rubriques et des filtres destinés à retrouver en un clin d’œil l'ensemble des photos relatives à un ancêtre ou à une famille, mais aussi et surtout toutes les informations relatives à une photo bien précise.

Présentation du tableau


Il s'agit de mon premier essai qui est donc perfectible.

Il comporte les colonnes suivantes:

- type de photo: photo ou carte postale photo. Je possède quelques portraits intégrés dans une carte postale. J'ai ainsi décidé de les inclure dans mon inventaire.
Collection personnelle Benoît PETIT - photo carte postale Eugène PETIT à droite rangée du haut

Collection personnelle Benoît PETIT - photo carte postale Eugène PETIT à sa soeur, Alice Petit, et son beau-frère Paul Chenevat

- numéro d'enregistrement que l'on va noter également dans le même temps sur la photo (cf. ci-après).
J'ai choisi de numéroter les photos au fil de l'eau en essayant tout de même de mettre à la suite les photos concernant les mêmes aïeux.
Au tout début, je pensais opter pour une série de numéros par branche de famille: 100 (famille Petit), 200 (famille Viard), 300 famille (Trotereau), et ainsi de suite...
Mais finalement, cela ne sert pas à grand chose vu que le tableur Excel me permettra par le système de filtres de retrouver en deux secondes l'ensemble des photos relatives à un ancêtre. Idem pour la numérotation d'une fichier (dans un prochain article).
On peut décider d'attribuer un 1er chiffre pour telle branche de la famille mais qui ne sera parlant que pour le généalogiste mais pas pour ses proches ; l'intérêt est que cet inventaire soit utilisable le plus facilement par des personnes ne connaissant pas la famille.

- nom(s) de la ou des personnes présentes sur les photos ; si déjà identifiées au verso de la photo ou si certains visages vous sont déjà familiers
Attention, le travail ne s'arrête pas là : il faut également indiquer comme "inconnu" ceux présents mais dont on ne connaît pas l'identité
Il s'agit d'une première identification et le but est de revenir dans un second temps afin de faire des comparaisons ou des déductions.
L'autre fin est de faire des découvertes et de lancer une bouteille à la mer en cas d'épines photographiques.
- prénom : même démarche que pour le patronyme. En cas d'inconnu, il faut indiquer s'il s'agit d'un homme, d'une femme, d'un enfant ou d'un groupe.

- date: je renseigne l'année ou une estimation, une période de temps par déduction ("années 30"). Là aussi, tout dépend des éventuelles indications indiquées au verso de la photo et de la connaissance ou non des personnes photographiées.
- lieu: celui-ci permet de resituer le personnage dans un contexte, surtout pour une future biographie familiale ou un portrait. La plupart du temps, j'arrive à reconnaître certains lieux de mon enfance. Pour ce qui concerne les photographies militaires ou celles avec des inconnus, c'est beaucoup plus compliqué ; mais à force d'enquêtes...

- suite à mes échanges "conviviales de généablogueurs" d'hier midi, je rajoute une colonne "format":
Afin de faciliter les prochaines étapes dans la gestion de nos photos, il est plus qu'intéressant et pratique d'indiquer le format de la photo. A suivre...(merci +Sophie Boudarel ).
- enfin, une colonne "observations": il s'agit d'y mettre toutes les informations annexes telles que: 
*qui a écrit au dos de la carte, 
*la teneur du message, 
*destinataire en cas de photo carte postale, 
*contexte de la photo (mariage, armée...), 
*mais aussi branche de la famille à laquelle appartenait une photo avec un individu inconnu (afin de pouvoir mieux l'identifier dans un second temps).



Étape nécessaire en parallèle de l'inventaire : la numérotation du support

Faire l'inventaire, c'est bien ; mais il ne faut pas oublier l'essentiel : le support!

Il est en effet nécessaire de :

1) Indiquer le ou les personnes identifiées,
2) Si la photo vous appartient, numéroter chaque photo au verso au crayon de papier concomitamment à la saisie dans Excel

Attention, si le papier support est très fin, il faut éviter le crayon de papier pour éviter de marquer la photo. Même si la photo sera numérisée,  il est primordial de ne pas l'endommager.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire est bon à lire :-)
Merci de m'indiquer vos noms ainsi que vos comptes twitter, facebook et blogs associés afin de vous faire connaître.