dimanche 15 décembre 2013

Premiers Matins Malins de la Généalogie et 3èmes Conviviales des Généablogueurs

 Matins Malins de la Généalogie

En cette fin d'année, la +La Revue française de Généalogie nous avait concocté un nouveau type d'évènement: Les Matins Malins de la Généalogie.
Cette conférence, organisée par +Charles Hervis et qui a eu lieu dans une des salles du CARAN (Archives Nationales) rue des Quatre-Fils à Paris, avait pour but d'échanger sur la généalogie et Internet, et était intitulée : "Le meilleur du Web".
Les intervenants, Pierre-Valéry Archassal et Guillaume de Morant, bien connus des lecteurs de la Revue Française de Généalogie, nous ont présenté l'évolution de la généalogie sur Internet, et les différents types de visualiseurs d'archives en ligne, mais aussi les trucs et astuces. Cette présentation a été ponctuée de nombreux échanges également très intéressants. +Sophie Boudarel  (La Gazette des Ancêtres) était également présente pour gérer les échanges, ainsi que Benoît de Maigret, Directeur partenariats et e.commerce chez GeneaNet. 
Je ne vais pas reprendre l'ensemble des points abordés mais voici ceux que j'ai retenu. 
Les différents points peuvent être retrouvés sur Twitter avec le Hashtag #Matinsmalins.

Pierre-Valéry Archassal a retracé l'historique des sites fournissant des données depuis les années 80, du Minitel à aujourd'hui.
Le nombre de données est passé de 1,4 millions à 1.4 milliard en 17 ans sur Geneanet.
Les sites généalogiques sont devenus plus ergonomiques et le généalogiste a accès à de plus en plus de documents numérisés.
Les données numérisées permettent aujourd'hui une recherche avec une fiabilité maximale ; les généalogistes vérifiant sur les archives en ligne notamment, les sources des informations trouvées sur des sites tels que Geneanet. Le généanaute a désormais un accès direct aux sources et la crédibilité des informations qu'il fournit est désormais plus facile à acquérir.
Il y a un nombre croissant d'utilisateurs.
Dans le 1er guide de la +La Revue française de Généalogie sur les archives en ligne, il n'y avait pas un seul site de ressources en ligne. En 2002, il n'y avait encore que peu de données numériques en ligne et de rares bases de données. Et il n'existait qu'une cinquantaine de sites personnels.
Désormais, les gros sites facilitent les recherches.
+Pierre-Valéry Archassal a identifié 2 types de comportement du généalogiste sur la découverte et le partage des informations:
- Coopérer (comme c'est le cas des mormons),
- ou Collaborer pour un thème commun (indexation de pages).

On peut désormais avancer que le temps des collectionneurs de lieux ou de noms est révolu.

Malgré cette croissance exponentielle de données en ligne, on peut constater un maintien de l'entraide via les listes départementales sur Internet, et on ne peut que s'en réjouir.

Les axes de progrès? Quels sont-ils? : la diversification dans l'accès aux sources, telles que:
- la conscription militaire,
- les archives notariales (en ligne en Vendée),
- les déclarations de grossesse (comme dans la Nièvre),
- les registres d'écrous,
- les justices seigneuriales.

Pierre-Valéry a intentionnellement indiqué une année de référence: 2020, vers laquelle nous pourrions obtenir des avancées technologiques comme avoir une base globale intelligente.
Le but ultime sera d'avoir une seule base ou plutôt un seul arbre...universel.
Pourquoi ne pas avoir un seul arbre au lieu de multiplier les arbres individuels, redondants et sources d'erreurs.
Un seul arbre avec une fiche unique par individu et une généalogie ascendante et descendante immédiate. La fiabilité des données serait ainsi totale.
J'ai alors rappelé que deux projets étaient en cours avec les start-up Brozer et Gennus (cf. article de +Clément Bècle  à ce sujet).

Est intervenu ensuite +Guillaume de Morant qui a listé les différents types de visualiseurs qui existent, des plus anciens au plus récents, en montrant à la fois, leurs inconvénients, et quelques trucs et astuces pour mieux les utiliser (Archinoe, Mnesys, Gaia...).



Guillaume a attiré notre attention sur les plans cadastraux mis en ligne par certaines archives départementales, mais surtout sur les matrices cadastrales, contenant de nombreuses informations. Celles-ci ont été mises en ligne notamment en Saône-et-Loire.
La presse locale est également de plus en plus indexée et est source d'informations.

Trucs et astuces

+Guillaume de Morant a rappelé l'importance du répertoire des notaires de Paris sur le site des archives nationales (contrats d'apprentissage...) et a donné une astuce pour le consulter (Etarep), en modifiant directement dans l'adresse en ligne le numéro de page ; la blogueuse +Marine POMMEREAU pourra vous expliquer mieux que moi :-)

Pierre-Valéry nous a signalé le côté pratique de la copie d'écran via le site de partage de données "Dropbox".
Il nous a également rappelé comment "détourner" sur généanet le problème d'orthographe d'un nom lors d'une recherche en privilégiant la recherche par commune, donnant ainsi l'ensemble des orthographes d'un patronyme et permettant ainsi de réouvrir de nouvelles voies.
Le site "gencom.org" a été évoqué pour trouver une commune ou paroisse. Il est important d'utiliser une majuscule pour la première lettre, sinon le site fournit tous les lieux-dits en lien avec le nom : cela dépend du type de recherche à effectuer.
+Thierry Garrel a, quant à lui, parlé du site "Locom".

Concernant la copie d'écran, +Jimbo Genealogie , nous a signalé l'existence de Microsoft Image Composite Editor, qui est gratuit.  

Pour finir cette conférence, qui a d'ailleurs duré plus longtemps que prévu suite à la profusion d'échanges, Pierre-Valéry et Guillaume ont rappelé l'avis de la CADA sur la communication des actes d'état-civil et parlé de la base ROGLO, base globale et générale, à laquelle tout le monde peut avoir accès.
La technologie de reconnaissance des lettres a également été évoquée : technique OCR qui se développe, notamment pour la presse en caractère d'imprimerie, mais il est encore impossible de la voir s'appliquer à des caractères manuscrits tellement différents surtout pour des textes tels que les registres paroissiaux du XVII ou XVIIIème siècle.

La Revue Française de Généalogie nous a annoncé que la prochaine séance aura lieu, non pas en février, mais en Mars, laissant le temps ainsi à nos intervenants de faire un retour de leur voyage au pays des Mormons, à Salt Lake City, pour la prochaine Rootstech qui aura lieu fin janvier-début février 2014.
La prochaine séance aura lieu le 8 mars et celle d'après le 14 avril. 
Vous pouvez vous inscrire dès maintenant.
Réservez votre place (en indiquant vos prénom, nom et courriel) au 0.825.82.63.62 (n° indigo) ou rfg@martinmedia.fr

3èmes conviviales des généablogueurs

C'est le proverbe qui le dit : l'occasion fait le larron!!
Nous avons profité de ces Premiers Matins Malins, pour réunir les généablogueurs autour d'un repas et ainsi constituer les 3èmes conviviales...déjà!
Ce fût le premier repas organisé et qui a eu lieu, au Café Le Progrès, rue de Bretagne, non loin du Caran.
Nous fûmes tout de même 15 et nous étions ravis de pouvoir nous asseoir autour d'un bon déjeuner, les Matins Malins nous ayant épuisé! Il était temps de reprendre ses esprits!
Autour d'une brandade de morue (la bande des "morues"), d'entrecôtes, d'andouilles (la bande des "andouilles") ou de petits salés, nous avons continué à échanger autour de nos vies et pratiques généalogiques...Bref, une conviviale comme on les aime.
Merci à tous les participants, et j'espère voir de nouveaux blogueurs très prochainement, notamment le 8 mars prochain.

Je vous laisse ici, en vous nommant les différents participants que vous connaissez d'ores et déjà pour la plupart....et en vous souhaitant, une bonne fin de semaine :
- +Charles Hervis , rédacteur en chef de La Revue Française de Généalogie, @rfgenealogie,
- +Chantal KOOB , peut-être blogueuse en devenir,
- Jean-Marc, alias +Jimbo Genealogie , blog "D'averne et d'Armorique", @jimbogenealogie,
- +Marine POMMEREAU , blog "Marine et ses ancêtres", @marinepommereau,
- Valérie Letellier alias @ohmesaieux sur Twitter, blog "Oh Mes Aïeux", et créatrice du site "Affaires Criminelles et Généalogie",
- +Sophie Boudarel généalogiste professionnelle, alias La Gazette des Ancêtres, @gazetteancetres,
- Muriel Gadaut, généalogiste professionnelle, alias @mgadaut "Racines & Actes" sur Twitter,
- +Pierre-Valéry Archassal , @PV_Archassal,
- +Guillaume de Morant, @g2morant,
- +Jérôme GALICHON , @galichonj,
- et moi-même @benetit92, et sur ma page Facebook .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire est bon à lire :-)
Merci de m'indiquer vos noms ainsi que vos comptes twitter, facebook et blogs associés afin de vous faire connaître.