samedi 21 septembre 2013

Mon organisation généalogique - suite...

Je profite du généathème de ce mois proposé par Sophie Boudarel, à savoir l'organisation, pour actualiser mon article du mois de Mai sur Mon organisation.

Où en suis-je?

Sur quels points ai-je évolué?

1) Reprise des données relatives à chaque aïeul et les vérifier

Je n'ai pas du tout avancé sur ce point : un projet à développer sur 2014 ; les photos étant prioritaires pour le moment.

2) La ligne de vie ou "timeline"

J'ai fait l'essai avec mon ancêtre Léonard Celery qui s'est avéré concluant...enfin, plus pour son épouse :) mais l'effet positif reste là. Le fait de retracer les évènements importants de sa vie m'a permis en effet de débloquer la branche du côté de sa femme Antoinette ROUX. Il est donc sûrement très intéressant d'essayer et de développer la "timeline" de couple proposée par Elise sur son blog "Auprès de nos Racines".

Dans mon article sur l'intérêt de la ligne de vie, le généablogueur Roland Bouat (https://www.facebook.com/roland.bouat / @Broche46) m'a donné l'exemple d'une fiche de vie générée pour chaque ancêtre par son logiciel webtrees.
Voici son commentaire:
"la ligne de vie est l'une des raisons qui m'ont fait choisir mon logiciel de généalogie parce que la ligne de vie est un outil formidable pour situer les personnes associées aux évènements. 
L'exemple ici montre que c'est aussi un outil pour toujours aller plus loin dans la recherche des informations sur un ancêtre. Dans l'arbre généalogique que je gère, la ligne de vie existe pour chaque individu répertorié et s'appelle "faits et évènements" (onglet). Grâce à une case à cocher, on peut y ajouter les évènements de la famille proche (et même les évènements historiques). 
Comme exemple, je vous propose la fiche de mon arrière grand-père Armand Bouat.
Je ne suis pas sectaire et je sais que d'autres logiciels proposent également cet outil. Il reste quelquefois que la "personnalisation" d'une ligne de vie peut elle aussi amener à de nouvelles pistes de recherches mais, quand la base est ainsi prête, c'est bien plus facile à compléter."

Présentation d'une fiche détaillée via Heredis Mac:


3) Continuer la numérisation de toutes les photos récupérées l'année dernière

L'opération est toujours en cours! je ne désespère pas! petit à petit, ça avance!

En fait, il est important d'adopter un mode opératoire pour le classement et la numérisation des photos:

- Numéroter chaque photo au verso au crayon de papier (afin que le numéro puisse être effacé au cas où une écriture manuscrite ait un intérêt généalogique au verso de la photo). 
- Tenir un registre de classement où chaque photo est recensée avec son numéro et l'(es) ancêtre(s) et le village concerné et surtout la date si possible.
- Numérisation:
D'emblée le problème de la résolution du scan s'est posée. 
Je souhaitais avoir la meilleure résolution mais est alors arrivé le problème du poids du fichier photo.
Le plus important est d'avoir une qualité supérieure, une définition assez fine pour que l'on puisse agrandir sans que le fichier ne soit trop lourd.
J'ai décidé ainsi de faire en 2 formats :
- En priorité et automatiquement, je scanne avec la résolution 1200 dpi,
- et de temps en temps en 4800 dpi pour certaines photos. De temps en temps seulement car mon ordinateur a du mal à supporter cette numérisation élevée.
Le point important à signaler est qu'il faut se munir d'un disque dur externe pour pouvoir stocker tous les fichiers en raison de leur volume important.

- Format du fichier à adopter : .TIFF

Je remercie d'ailleurs  +Sophie Boudarel (@gazetteancetres) et Hélène Soula (@helsoula) pour leurs conseils.

- Intitulé du fichier photo : nom de la personne avec éventuellement lieu et date (ou année, époque...)

- Rangement dans des nouveaux albums
Une fois toutes les photos scannées, j'ai pour projet de classer les photos par branche familial et un autre projet serait de réaliser des albums photos numérique pour mes proches.

Quid des photos dont je connais aucun des individus? 
Les mettre en ligne?  notamment sur My Heritage et Geneanet comme lancer une bouteille à la mer : qui sait? peut-être qu'un lointain cousin y reconnaîtra ses aïeux.


4) Classer ses fichiers 

Je n'ai pas vraiment avancé de ce côté et j'avoue que je n'ai pas beaucoup de motivation.
Le principal étant de s'y retrouver, me direz-vous (hein +Gloria Godard ? :-)

Je confirme en tout cas les dires de +François Frémeau sur l'inutilité du numéro Sosa dans l'intitulé du fichier. La source doit, quant à elle, être également indiquée dans le corps du logiciel.
Pour rappel:
Nom-prénom_AAAAMMJJ_type document _Dépt_Commune_Source 


5) Veille internet et partage des infos

La veille et le partage des infos sont effectués seulement sur ma page Facebook qui relaye automatiquement sur mon compte Twitter (@benetit92).
J'ai abandonné pour le moment l"utilisation de Scoop.it, Pearltrees, et Pinterest.
Scoop.it me sert encore pour la lecture de certains articles.



6) Toujours faire évoluer son blog
Je pense toujours utiliser la plateforme Wordpress pour mon blog mais un élément me fait peur : l'hébergement.
J'avoue que je n'ai pas trop envie de débourser d'argent pour l'hébergement.
De plus, le tutoriel de Wordpress à ce sujet ne me rassure pas (http://www.tomsguide.fr/article/blog-wordpress-tuto,2-88-3.html).
Cependant ce tutoriel n'est pas récent et peut-être que mes acolytes généablogueurs utilisateurs de wordpress pourront me conseiller à ce sujet? :)) Je pense notamment à +Brigitte Snejkovsky :-)

7) Relevé des signatures d'ancêtres

Il s'agit d'un projet que j'ai oublié d'évoquer dans l'article de Sophie à mon sujet (portrait d'un généablogueur).
A terme, je souhaiterais relever toutes les signatures de mes ancêtres présentes dans les actes d'état civil, les registres paroissiaux, les cartes postales, les actes notariés, etc..., les scanner et en faire un fichier relié à l'ancêtre concerné.
J'avais fait un essai dernièrement lors du Challenge A à Z sur mes ancêtres Petit (S comme Signatures de les ancêtres) et j'avais apprécié cette recherche. Olivier (@S24Olivier) et +François Frémeau  ne me contrediront pas sur l'intérêt des signatures en généalogie.

8)  Stockage et partage fichiers

Sur le conseil de plusieurs d'entre vous, j'ai adopté Dropbox.
Je l'utilise pour le moment que pour partager certaines photos, mais je compte y mettre mes actes ou mes fichiers de généalogie.

9) Logiciel et généalogie

J'ai toujours comme projet de tester Family Tree Builder, logiciel de My Heritage.
Cependant, je découvre encore HeredisMac. 
Peut-être que le côté financier me dissuadera de changer...Je pense d'ailleurs aux frais de la mise à jour sur HeredisMac!

En conclusion, j'ai beaucoup à faire.
L'écrire me permet de noter chacune de mes tâches.

Je tiens enfin à remercier @Cedeca2 pour la mention de mon article sur le logiciel et la généalogie dans son article "Mes Outils pour tailler mon arbre généalogique".