samedi 11 mai 2013

Mon organisation généalogique

Je le disais il y a peu : le blog est utile pour transmettre des informations. Mais il l'est aussi pour partager ses déconvenues généalogiques ou des idées pour progresser ou s'organiser en généalogie.

Comme le mentionnait Sophie Boudarel récemment, le blog permet de s'organiser dans sa tête, passage nécessaire pour tenter une avancée plus efficace dans ses recherches.

Il est vrai que cet article a pour but de me structurer pour l'avenir de mes recherches mais je sais aussi que je ne suis pas le seul à me poser ces questions et que cela aidera d'autres débutants ou d'autres généalogistes confirmés.
Je ne suis pourtant plus débutant, même si on le reste toujours un peu, car on apprend tous les jours.
Cependant, j'ai toujours cherché à tout va, sans vraiment m'organiser.
Du coup, tout est vraiment dispersé (surtout au niveau électronique) :

Une bonne partie de mes trouvailles n'est toujours pas rentrée dans mon logiciel : des mesures s'imposent!
Ne sommes nous pas au printemps? Pour cela, il faut écouter la voix sage qui vous murmure :


http://www.flickr.com/photos/longstreth/2542978088/

= eh oui! Organisation, maître mot du généalogiste (oui, encore un autre : on les accumule quand on se décide à faire de la généalogie).
1) Reprendre les données relatives à chaque aïeul et chaque ancêtre une par une : 
  • Reprendre ou retrouver leurs actes de naissance, baptême, etc... et y puiser toutes les informations possibles, 
  • Reprendre leur signatures, 
  • Vérifier si elles sont mentionnées dans les différents recensements déjà parcourus, 
  • Indiquer leur profession, 
  • Les informations sur leur parcours militaire,
  • Joindre des photos si possible.

Ces informations sont déjà le plus souvent notés mais chaque ancêtre ne se situe pas sur le même rang d'égalité, sans avoir pourtant de préférences pour l'un ou l'autre.

2) Leur créer une "ligne de vie" (ou "timeline")

Cela s'avère très utile, surtout en cas de recherche d'un ancêtre que l'on ne retrouve pas.
En retraçant les différents étapes de sa vie, et en reprenant les différentes sources où il est mentionné, il peut être plus aisé de le retrouver cet ancêtre.
Pour cela, je me suis inspiré des conseils organisationnels fournis par La Gazette des Ancêtres sur la ligne de vie.
Pour m'y aider, je vais utiliser l'application Evernote, dont je disposais déjà, mais que je n'utilisais pas.
Je vais faire une "timeline" par individu, en créant un modèle que j'appliquerai, au début, à chaque ancêtre "complexe" , puis que je généraliserai au fur et à mesure.

3) Continuer la numérisation de toutes les photos récupérées depuis peu
 = Bien vérifier le format de l'image (définition assez fine mais aussi veiller à ce que le fichier ne sois pas trop lourd.
Quid du rangement des photos papiers ? dans nouveaux classeurs achetés ? j'ai commencé, mais loin d'être fini...travail de longue haleine également.

4) Classer ses fichiers:  noms de fichiers et dossiers, photos
Les classer, cela suppose qu'il faut les organiser et donc les nommer.
Il est temps que je m'y mette réellement depuis ces nombreuses années où j'accumule.
J'ai alors repris l'article de Sophie Boudarel sur la question et relu les différents commentaires.
http://www.flickr.com/photos/macbeck/3985839229/sizes/m/in/photostream/
Jusqu'à maintenant, je mettais comme nom de fichier:
numéro SOSA / nom de famille / prénom / °, X ou + pour le type d'évènement / date/ commune

- J'avoue que le numéro SOSA me sert beaucoup et me facilite la tâche mais il est utile seulement quand on le connaît et qu'on a le logiciel à portée de main. Pour un utilisateur extérieur, le numéro n'est pas vraiment "parlant". Par conséquent, je décide de le retirer pour ma prochaine vague de renommage de fichiers. De surcroît, quand il s'agit de collatéraux, je ne sais jamais quel numéro Sosa utiliser (celui du frère ou de la soeur, ou celui des parents...);

- Idem pour les signes (x,°,+) que je remplace par la première lettre de l'acte concerné: D pour décès, M pour mariage, N pour naissance, B pour Baptême, CM pour contrat de mariage...
- Numéro du département: est-ce utile? pourquoi pas mais cela alourdit le nom du fichier.
- Cote du document ou source associée au fichier : je pars du principe que la source est indiquée normalement dans le logiciel de généalogie. Malgré tout, j'indiquerai s'il s'agit de l'état civil (EC), registres paroissiaux (RP)...et s'il s'agit des archives départementales, etc...; le détail sera mis en annotation dans le fichier (cote, lien, page...).

Question parallèle que je me pose en même temps: faut-il faire 2 classifications
- une pour les sources: une source contenant plusieurs documents, évoquant plusieurs personnes...
- une pour les fichiers
Ce serait l'idéal mais ne pouvant faire les deux...je vais déjà me cantonner à intituler les fichiers.

Je veux être le plus simple possible, et ne pas créer de dossiers et des sous-dossiers.

Tout doit être retrouvé via le mode recherche dans un seul dossier qui regroupera tous les fichiers.
Je ne dis pas qu'il s'agit de LA solution. Je sais d'avance qu'il y en a d'autres et vos commentaires seront bien sûr les bienvenus pour que je puisse améliorer l'intitulé des fichiers.

Le fichier serait donc nommé ainsi:

Nom-prénom_AAAAMMJJ_type document _Dépt_Commune_Source 

- le type de document pourra être D, N, CM, Recst (recensement), Sign (signature), Disp (Dispense), Photo...,
- le type de source: AD, AM, Mairie, DocFam (Document de Famille)...

5) Veille internet
J'en viens maintenant à une autre de mes activités qui me sers énormément car j'y apprends beaucoup.
Où rassembler toutes ces informations ? 
- Marque-pages ? mauvaise solution dans le cas où je change d'ordinateur notamment !
- Evernote semble être la solution en capturant les blogs, les sites Internet. De plus, j'ai l'application à la fois sur le micro et sur le téléphone, du coup, c'est assez pratique.

6) Partage des infos
Je vais essayer de recentrer mes articles, mes questionnements, mes demandes d'aide sur le présent blog. 
Il est tentant et efficace de partager ou de demander de l'aide sur Facebook ou twitter mais l'information doit être retrouvée par la suite ou alors être intégrée de suite sur le blog (je ne sais pas si je suis clair...)
Je vais utiliser :
- uniquement mon site Tumblr pour le partage des photos familiales, 
- Twitter et facebook pour partage des articles et photos (sorte de relais), 
- quid de Scoop.it ?
- quid pearltrees: bien pour recenser sites et blogs également,
- quid pinterest ?beaucoup de sites au final...



7) Toujours faire évoluer son blog: pour qu'il soit le plus clair possible et facile d'accès.