mercredi 16 mai 2012

Noyé en revenant de la foire de Vaucouleurs

Je vous fais part des circonstances du décès de mon ancêtre Nicolas MORISOT.

Nicolas est né et baptisé le 17 juin 1754 à Rigny la Salle, département de la Meuse.
Il s'est marié une première fois le 12 novembre 1776 à Rigny avec Elisabeth Guillaume.
Il s'est marié une 2ème fois avec Jeanne Thiébault le 18 janvier 1883, de laquelle il a divorcé en l'an III après la Révolution et la mise en place du divorce dans le nouveau droit de la famille.

Suite à la naissance d'un enfant naturel, il s'est remarié en 3èmes noces avec sa servante, Catherine Monnet (mon ancêtre), le 25 brumaire an VI à Rigny la Salle.
Cette dernière fera l'objet d'un nouveau billet puisqu'elle est décédée quelques années plus tard dans les Pyrénées Atlantiques (donc à l'autre extrêmité du pays) sous un faux nom, je ne sais pour quelle raison...

Nicolas Morisot était marchand boucher et allait périodiquement à la foire de Vaucouleurs a priori.
Son acte de décès fait mention du spectacle autour de sa noyade.



"Aujourd'hui treize fructidor an sept de la république française les onze heures avant midi, par devant moi Charles Pierson adjoint de la commune de Rigny la Salle, département de la Meuse, chargé de dresser les actes destinés à constater les naissances, mariages et décès des citoyens, est comparu à la maison commune le citoyen Jean Morisot, manouvrier, âgé de soixante onze ans, frère du défunt Nicolas Morisot de son vivant marchand boucher, âgé de quarante deux ans, mari de Catherine Monnet en troisièmes noces, âgée de 26 ans, assistée des citoyens François Filier manouvrier âgé de trente six ans, neveu du défunt, et de Jean Dominique Millot, cordonnier, âgé de trente sept ans, l'un et l'autre demeurant audit Rigny la Salle, grande rue dudit lieu, a déclaré à moi Charles Pierson, officier public, que ledit Nicolas Morisot, le jour d'hier environ les cinq heures du soir, revenant de Vaucouleurs, jour de foire, et passant par le gué appelé vulgairement le gué des Boeufs, rivière de Meuse, s'est noyé, et a été retiré cedit jour de l'eau les sept heures du matin par moi dit officier public en présence d'un grand nombre de personnes, et de suite reconnu par les citoyens, juge de paix du canton de Vaucouleurs, ...son greffier, ...chirurgien et autres personnes présentes, lequel cadavre a été remis par le susdit juge de paix au citoyen Nicolas Georges le Roy agent de cette commune à l'effet de le faire inhumer à la manière ordinaire et voulu par la loi, lequel Nicolas Morisot a été au même moment réclamé par ladite Catherine Monnet son épouse, et a été inhumé cedit jour les six heures au soir dans le cimetière de cette commune avec les cérémonies ordinaires et voulues par la loi comme ci-dessus dit, et j'en ai dressé le présent acte que les témoins cy dénommés ont signé avec moi à la maison commune de Rigny la Salle les jours moi et an avant dits."

Tout commentaire est le bienvenu.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire est bon à lire :-)
Merci de m'indiquer vos noms ainsi que vos comptes twitter, facebook et blogs associés afin de vous faire connaître.